Liste des produits : INSOFT

L’innovation prend le pas


Des sneakers designs et responsables, des chaussons légers pour vous et pour la planète créés par Insoft parce que « même un voyage de mille lieues commence par un pas », proverbe japonais.


Après 25 ans dans « la chaussure » pour des grandes marques sportives, Patrick Mainguené, en homme de valeurs et de produits, porté sur l’innovation, a eu envie de monter son projet. Insoft s’est créée à l’automne 2011 avec l’objectif d’apporter des solutions innovantes et soucieuses de l’environnement.


« Pour les enseignes telles que Salomon, Lafuma ou Aigle pour lesquelles je suis allé en Asie et dans les pays de l’Est, j’ai pu constater que dans le domaine de la chaussure, il restait encore beaucoup de chemin à parcourir. En 1985, les chaussures de ski de fond pour Salomon étaient fabriquées en France, en Italie et au Maroc avec un outil relativement robotisé que l’Asie nous ‘copie’ aujourd’hui ».


« L’innovation dans le suivi de production est intimement liée à celle du produit »


« Je connaissais le designer Patrick Marguerie depuis 20 ans et j’ai eu envie de l’associer à l’aventure. Nous avons étudié et développé un premier produit simple que nous voulions facilement recyclable. Une mono-matière, la même pour le dessous et le dessus du chausson, s’est imposée avec un feutre pour un produit d’intérieur. La simplicité s’alliait au respect de l’environnement avec le standard Oeko-tex 100 et à une technologie d’assemblage innovante : la soudure ultra-sons. Nous sommes les seuls en France à proposer cette technologie pour la chaussure. Nous avions d’ailleurs bénéficié d’une aide OSEO (pour l’innovation en France) qui nous avait permis de financer une partie de étude ».


L’aventure démarre sur le net


« En janvier 2013, les chaussons Soft’in, simples et esthétiques sont en vente sur Internet et dans quelques magasins du Rhône-Alpes à la Bretagne, en passant par Toulouse. « Mais nous étions déjà sur la suite avec l’autre Patrick c’est-à-dire, l’équivalent Soft’in pour l’extérieur : les sneakers ». Surfant sur la prise de conscience collective de l’écologie, les sneakers en cuir, entre la basket et la chaussure de ville, sortent dans le courant de l’année de l’Atelier PM grâce à un appel à souscription (ou crowfunding). « Le développement et le piquage se font sur site, les cuirs de qualité sont tannés à Romans, à 6 kms du siège où les coloris sont choisis, dans un souci d’économie et toujours de préservation de l’environnement. La doublure intérieure est en veau (matière haut de gamme, de qualité orthopédique et saine), les renforts œillets ne sont pas métalliques. Achetées à l’unité, les peaux servent pour 4 ou 5 paires de chaussures, avec le même principe : minimiser le nombre de matériaux pour faciliter la fin de vie du produit.


L’avenir


Les deux « Patrick » qui emploient 5 personnes à l’atelier (développement, production, découpe-assemblage, piquage, commercial), reçoivent le Prix Artinov en 2013 et fournissent dans la foulée la marque française de jeans : Borne in France, 1083. Un projet de voisins -Thomas Huriez le fondateur est aussi localisé à Romans- et de valeurs partagées. Mais Insoft ne s’arrête pas là et souhaite élargir encore sa gamme en lançant « Ino » toujours via le système d’adhésion, des sneakers complètement en feutre mais personnalisables. « Le consommateur aura le loisir de choisir son imprimé, voire même de le concevoir à partir d’un patron en ligne. Le procédé va intéresser les marques qui pourront faire réaliser les modèles à leurs couleurs dans les ateliers locaux ». Insoft est également sollicité par le marché de la course professionnelle dont RaidLaight, pour des chaussures de Trail running.

Résultats 1 - 12 sur 12.